Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Art Et Yoga

  • : art et yoga, blog sur le Hatha yoga et les formations proposées.
  • : Blog sur la pratique et les techniques du yoga, complémentaire du site : www.art-et-yoga.fr
  • Contact

Accueil

Bienvenue sur Art et yoga! Vous trouverez dans ces pages de quoi organiser vos séances, découvrir des techniques de yoga, trouver des renseignements sur nos cours par correspondance, et de nombreux autres articles qui seront repertoriés au fur et à mesure suivant leur catégorie. Alors bonne visite, et n'hésitez pas à nous contacter! Ce site est en complément de www.art-et-yoga.fr!

Attention! Je ne reçois rien dans ma boite mail, pour me contacter écrivez à

artetyoga@netcourrier.com

Recherche

contact

pour me contacter, écrivez à         artetyoga@netcourrier.com

 

Liste D'articles

  • Séances en ligne gratuites pour faire du yoga chez soi!
    Je réunis sur ce blog les courtes séances de yoga et yoga nidra que j'ai mises en ligne au fil du temps. Voici aujourd'hui trois mini séances de yoga qui s'adressent à tous. N'hésitez pas si vous avez des questions à me contacter! D'autres séances seront...
  • Cours de hatha yoga pour débutants en téléchargement ou en CD et DVD
    Voici le programme complet de ces deux premières leçons à un prix découverte : 80 euros pour 7 CD/DVD ou 37 euros en téléchargement. Ces deux premières leçons offrent plusieurs semaines de pratique. Dans chaque cours, vous trouverez : Des explications...
  • Stress, émotion, mental agité, le yoga peut-il aider à retrouver sa sérénité?
    Lorsque le mental est agité, à la suite d'une contrariété, souci en tout genre, mauvaise nouvelle, cela se communique à l'ensemble des corps qui composent un être humain : le corps physique bien sûr, mais également sa structure énergétique. Il faut donc...
  • Naukasana, la posture de la barque sur le ventre - La posture du mois.
    D escription générale - Fiche aide mémoire La position de la barque sur le ventre est complémentaire de navasana, la position de la barque sur les fesses (à venir). Plus puissante au niveau de la colonne, du dos, elle renforce davantage le système immunitaire....
  • Le Mahabharata : Jean-Claude Carrière et Peter Brook.
    Jean-Claude carrière, homme de lettres pluriel, auteur, adaptateur de génie du Hussard sur le toit, scénariste tout aussi génial du Danton de Zulawski, et de dizaines d'autres films, écrivain prolifique, homme de théâtre, et parfois même acteur est mort...
  • Pranayama : son rôle avec l'espace mental. partie 2
    Quel lien le pranayama entretient-il avec l'espace mental ? Et qu'est-ce que l'espace mental, comment le ressentir et le stabiliser? Comment harmoniser son propre souffle avec le souffle cosmique? Réponse en vidéo. Pour la première partie, c'est ICI Le...
  • Qu'est ce que le pranayama et quel est son rôle ? Partie 1
    Le pranayama est l'un des principaux "outils" du yoga toutes écoles confondues. Trois volets pour en parler. Aujourd'hui, quelques mots d'explications sur son rôle dans la purification de la structure énergétique et son incidence sur les deux autres corps,...
  • Les rétentions à poumons vide en yoga : extrait de la 8ème série
    Les rétentions à poumons vides sont essentielles quand on pratique le yoga. Elles sont non seulement un moyen puissant d'activer le prana, d'unir la conscience et l'énergie, mais en plus, elles révèlent et lèvent les peurs qui se logent dans chaque individu...
  • Pourquoi le mala a-t-il 108/109 graines?
    La plupart des explications avancées pour ce nombre de graines, fruits d’un pin de l’Himalaya et dont le mot vient de l’assemblage rudra+ aksha, qu’on peut traduire par larmes de Rudra, Rudra étant l’une des formes de Shiva sous son aspect homme-medecin,...
  • Cours d'odissi par correspondance ( danse indienne du Nord-Est de l'Inde)
    La première série de cours d’odissi « par correspondance » est prête ! Je l’ai conçue et réalisée avec un soin particulier. Elle comporte trois leçons en vidéos de 4 heures : barre au sol avec un objectif pour chaque barre, exercices préparatoires, tribangha...
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 08:13
Maladie  et yoga

On tombe malade pour toutes sortes de raisons ; l’origine peut être  karmique, c'est-à-dire que la vie réactualise à travers la maladie quelque chose d’antérieur à cette vie qui peut d'ailleurs venir  d’un ancêtre, et que l’âme a accepté d’accueillir pour apporter sa réponse et transformer  sa vision d’elle-même ou du monde. A travers elle, la guérison atteindra ceux qui l’ont précédée.

On peut aussi tomber malade à cause d’une rupture d’équilibre dans sa vie ; les trois corps physique, énergétique et mental donneront alors une réponse à un problème que l’individu tarde à s’apporter à lui-même ou ne parvient pas à formuler clairement ; comme il patauge ou se fuit, la maladie survient pour l’obliger à se questionner et trouver la réponse.

 

Mais on peut aussi tomber malade – surtout en ce moment – parce que les transformations énergétiques sont si puissantes que le corps physique n’a pas le temps de les «  digérer » ni de s’aligner : son corps mental et énergétique suivent, mais le corps physique lui, peine derrière, si bien que l’harmonie en lui se rompt le temps que son corps physique s’harmonise avec les deux autres corps.

 

Souvent, il est dit, même à un niveau spirituel, que le corps physique, en tombant malade, passe un message à l’individu ;  mais ce n’est pas forcément toujours le cas. Parfois, c’est tout simplement parce que le corps physique n’a pas eu le temps de faire son travail de son côté et que ne retrouvant plus ses points d’appui habituels, il panique et bascule dans la maladie.

 

Bien sûr, je ne parle pas des maladies graves et longues à guérir (j’en reparlerai ailleurs) ; je parle de ces maladies infectieuses, ou ostéo-articulaires qu’on guérit en général en quelques jours ou semaines.

 

J’ai remarqué cette tendance dans les ouvrages spirituels à insister beaucoup sur « le corps en tombant malade  matérialise un conflit entre les plans mentaux et physiques ». C’est vrai, parfois, mais pas seulement et pas toujours.

Avoir un lumbago parce qu’on porte plus que sa part, oui, le lien est clair ; l’expression populaire «  en avoir plein le dos » l’exprime fort bien.

Avoir une angine parce qu’on n’a pas osé formuler les choses comme on l’aurait voulu aussi.

Un rhume «  parce qu’on ne peut plus le/la sentir ( personne ou situation)

De l’asthme parce qu’on fait de l’asphyxie sociale, etc, etc….

 

Mais tomber malade d’un seul coup sans raison apparente peut aussi être la réponse du corps qui dit « ça va trop vite pour moi, je n’ai pas le temps de m’adapter.  S’il vous plaît, allez moins vite ! »

 

Pour la guérison, il ne faut pas hésiter en nidra ou en relaxation profonde, à dialoguer avec son corps ; il faut le rassurer, lui dire qu’on va l’aider, qu’on l’aime et qu’on ne lui en veut pas.

 

Lors de la maladie, on peut dialoguer avec son corps pour le rassurer comme on rassure un enfant, et ce dialogue apporte  une relation vraiment très différente avec le corps physique ; c’est un véhicule, certes, mais sensible et doué de conscience. Il faut l’aimer et en prendre soin, et ne pas lui en vouloir s’il n’est pas très solide. Certains ont des corps rompus à toute épreuve, d’autres des corps qui ont plus de mal à « tenir la route ». Quoi qu'il en soit, dialoguer avec son corps physique ne peut que lui faire du bien.

 

Comment ? Et bien, on s’allonge, on se met en relaxation profonde type nidra, puis on s’imagine à l’intérieur de son corps physique immense et lumineux, en petit clone de soi même, et on va dialoguer avec nos organes, ou notre sang, ou nos os, ou toute chose qui se présente.  Ensuite, on peut activer à l'intérieur de soi son énergie guérisseuse en lui donnant la forme qu'on souhaite, et cette énergie va aller soigner, guérir, transformer... tout est chimie dans l'univers, et c'est la même chose dans le microcosme qu'est notre corps; et nous avons tous la capacité à créer une chimie guérisseusse.

C’est une technique très belle, très douce, qui apporte beaucoup d’amour et compassion pour ces corps physiques destinés à disparaître. Ou plus exactement, à la mort, la matière qui compose le corps physique se transforme complètement en se décomposant, car rien dans l’univers n’est créé qui ne soit déjà là, du moins en germe -  ou ne disparaît. Tout se transforme en permanence.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:20

The_Hindu_Goddess_Parvati_LACMA_M.72.1.14_-1_of_2-.jpgLe yoga peut jouer un rôle thérapeuthique très important quand cela est nécessaire. Il existe de nombreuses techniques, dont les nyasas dont il sera question dans un autre article. J'ai déjà pu vérifier l'efficacité de massage associé à des mantras.... mais sans entrer dans cette partie un peu " magique" des écoles tantra, d'une manière générale, le yoga peut soulager bien des problèmes, même si ce n'est pas le but final de cette " praxis".

 

Pour le lumbago dont il est question aujourd'hui, si la crise est en phase aïgue, et suivant l'intensité de la douleur, les postures ne pourront pas faire grande chose. Il faut attendre que le dos retrouve sa mobilité pour reprendre les postures.

Si vous les connaissez déjà, vous pouvez déjà faire des nyasas ou des massages avec des lingas en leur associant des mantras.

Si la douleur est d'origine musculaire, et intenable,  il vaut mieux dans ce cas commencer par un massage avec des huiles essentielles comme expliqué   à présent :

Mettre dans une bouteille contenant 30 ml d'huile d'arnica les huiles suivantes en respectant la posologie. Pour mesure, acheter une grosse seringue en pharmacie car une goutte n'égale pas un ML et si votre dosage n'est pas précis, la solution ne sera pas efficace.

 - Huile essentielle   = HECT

- HECT basilic (ocimum basilicum) 5ml
- HECT genévrier (juniperus communis) 4 ml
- HECT gaulthérie couchée (gaultheria procumbens) 3ml
- HECT immortelle (helichrysum italicum) 2 ml

 

En général, ce  mélange donne d'excellents résultats; ce massage est à faire quatre fois par jour environ pendant huit jours.

 

Une fois que la crise est passée, vous pouvez prendre soin de votre dos en pratiquant très régulièrement  jathara pari vartasana

 

Voici les trois autres asanas réputées bénéfiques pour les lombaires; elles seront détaillées au cours des mois qui viennent :

 

  • Gokarnasana
  • Mayasana ( très utilisée par les femmes enceintes, précisément pour soulager le bas du dos)
  • Gorakshasana en version liée

 

Auxquelles on peut ajouter

 

  • Vajrasana en version couchée, si vos genoux le permettent
  • Pashanasana, souverraine aussi pour le bas du dos
  • setu bandha, le demi-pont en faisant un travail très doux en dynamique.

 

Ensuite, suivant les personnes et leurs besoins spécifiques,  ces postures peuvent être complémentaires

  • Ardha matsyendrasana  (plutôt le haut du dos)
  • Malasana = elle détend merveilleusement le bas du dos
  • Kurmasana  = à voir suivant les uns et les autres....
  • Garudasana qui rééquilibre beaucoup le bassin, elle stabilise et renforce les muscles au niveau des jambes et des hanches.

Toutes ces techniques se combinent entre elles. Dans certaines postures, vous entendrez les vertèbres  de la colonne craquer; ne vous en inquiétez pas; c'est juste le signe que votre colonne reprend peu à peu sa place. Mais de toutes façons, ne forcez jamais une posture et évitez-les le temps que la phase aigue passe : repos de quelques jours et huiles essentielles sont les meilleures alliées en " crise". Et éventuellement le port d'une ceinture si vous devez rester assis toute la journée pour travailler.

Ensuite, toutes les postures peuvent être faites en entretien, si votre dos est fragile en les alternant. Mais celles-là est à mettre au programme quasi tous les jours avec douceur bien sûr!

Jathara parivartasana est à faire au moins trois fois par semaine pour des problèmes de dos régulier. Elle donne d'excellents résultats. Vous trouverez la fiche correspondant en cliquant sur le lien

 

Partager cet article
Repost0