Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Art Et Yoga

  • : Articles sur le Hatha yoga et les formations proposées.
  • : Pratique les techniques du yoga, issues des écoles tantriques, complémentaire du site : www.art-et-yoga.fr
  • Contact

  • artetyoga
  • professeur de yoga et  yoga nidra
musicienne et danseuse
  • professeur de yoga et yoga nidra musicienne et danseuse

Accueil

Bienvenue sur Art et yoga, blog de Valérie Beck,  complémentaire  du site www.art-et-yoga.fr. Vous trouverez dans ces pages de quoi organiser vos séances, découvrir des techniques de yoga, trouver des renseignements sur nos cours par correspondance, et de nombreux autres articles. Diplômée en yoga, yoga nidra, yoga thérapeutique, je suis des études de sanskrit. Pourquoi art et yoga? Parce qu'en parallèle je suis musicienne et danseuse. En Inde, les arts et le yoga permettent d'atteindre Moksha, but ultime de l'art et du yoga!

 

 

Recherche

contact

      artetyoga@netcourrier.com

 

9 octobre 2021 6 09 /10 /octobre /2021 09:14

Anjana est la mère d'Hanuman, personnage célèbre du Ramayana puisqu'il est d'une fidélité absolue à Rama, le prince en exil.  Anjaneya signifie le fils d'Anjana. + Asana la posture.C'est donc la posture du fils d'Anjana! Un bel hommage à la maman!

Nous avons déjà rencontré cette posture en version debout, la posture d'Hanuman, ( cliquer sur le lien pour avoir accès à la fiche et la vidéo .

Je vous la présente aujourd'hui en version au sol. Suivant les uns ou les autres, certains préfèreront celle-ci, d'autres, surtout si leurs genoux sont fragiles, préfèreront celle debout.

Tout le monde peut la faire, précaution tout de même pour les cardiaques : dans ce cas, ne pas pousser les rétentions de souffle, ni arquer le corps trop vers l'arrière.

Physiologiquement les effets  debout ou au sol ne sont pas tout à fait les mêmes, mais sur le plan de l'énergie, c'est une posture qui permet un travail en profondeur sur le cakra du cœur et qui étire bien le corps.

Physiologiquement elle est excellente pour :

  • Etirer le psoas
  • Etirer les muscles des cuisses
  • Etirer la colonne
  • Redresser les épaules
  • Assouplir

Sur le plan de l'énergie, elle permet un travail :

  • sur les nadis ida et pingala ( dans ce cas en début de séance Mantra Iam à gauche er Ram à droite)
  • Sur le cakra du coeur ( dans ce cas en milieu de séance, mantra So Ham ou Ham Sa)
  • L'énergie qui circule dans tout le corps

Ci-joint la vidéo qui explique comment la faire

Partager cet article
Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 08:49

Cette  très courte séance de yoga en dynamique s'adresse au seul corps physique. Il s'agit de faire un certain nombre de postures en harmonisant les mouvements avec les inspirations et les expirations.  Quand on travaille sur l'énergie, on garde la posture sans bouger, mais lorsque l'on veut faire un travail sur l'ostéo-articulaire, on fait les mouvements en dynamique afin de redonner de la mobilité aux zones concernées.

Séance parfaite pour  : les problèmes de lombaires, les légers tassements vertébraux; assouplir  et étirer toute la colonne vertébrale. Dénouer les épaules. Redonner de la mobilité à l'ensemble de la colonne.

Cette courte séance se décline en :

  1. Posture de la chaise
  2. Posture du chat qui s'enchaîne sur une courte salutation au soleil simplifiée.
  3. Posture de la barque sur le ventre  (position des bras au choix)
  4. Le tailleur en torsion.
  5. Torsion au sol
  6. Travail sur les abdos profonds : transverse. ( qui permet de bien soutenir les lombaires.)

Cette routine est parfaite si vous êtes beaucoup assis; dans ce cas, vous pouvez même la faire deux fois par jour s'il vous est possible de vous allonger dans votre bureau, sinon, ne faites que la posture debout mais en répétant davantage.

Chaque posture peut-être répétée plus de fois que ce qui est proposé. La vidéo est un canevas mais libre à vous ensuite de composer votre propre routine à partir de cette vidéo!

Et n'hésitez pas à m'écrire si vous voulez des explications ou conseils supplémentaires!

Bonne pratique!

Partager cet article
Repost0
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 11:08

Cette posture est présentée ici en sa version de base; elle est accessible à tous.

Elle permet de faire un premier travail de souffle dans l'axe ( sushumna) à partir du pubis.

Elle apporte beaucoup de détente et de recul et faite régulièrement, elle éveille le souffle subtil  et entretient Ojas.  A la fin de la vidéo, une vidéo vous est proposée si vous désirez avoir plus d'informations  sur cette technique.

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 09:58

Description générale - Fiche aide mémoire

 

La position de la barque sur le ventre est complémentaire de navasana, la position de la barque sur les fesses  (à venir).
Plus puissante au niveau de la colonne, du dos, elle renforce davantage le système immunitaire.  
C’est avant tout une pratique de santé et d’endurance.
Les points du feu sont activés.
Sur le plan de la structure énergétique,
elle a une incidence sur les cakras cœur, ventre, base

 

Mantra : Ham, Ksham

Drishti : (visualisation) sur un point en face, ou sur les ongles des pouces quand les bras sont devant, paumes jointes.

 

Faire la posture :  Allongé sur le ventre, on expire longuement, sur une inspiration, on redresse la tête, puis les bras soit en arrière soit en avant,  paumes jointes, dans ce cas les yeux fixent les pouces, puis les jambes, on pointe les gros orteils.

On installe le souffle ; on fera 3,5, ou 7 souffles sur le rythme  1 4 2, par exemple 2 temps pour inspirer, on retient 8 et on expire sur 4 avec des comptes lents.
A la fin de la pratique, on repose  en expirantjambes, bras, tête, menton. On peut poser la main sur le front et on observer quelques instants.

 

Autres bienfaits : Cet étirement fait  :

  1. Circuler l’énergie, défait les tensions dans tout le dos, cervicales inclus.
  2. Il pondère les problèmes de tassements vertébraux du dos du dos.
  3. Il améliore la qualité du sommeil, et évacue le stress.
     
  4. Les points du feu entretiennent la jeunesse oculaire.
  5. Combiner à d’autres techniques ( articles à venir) cette asana peut régler d’importants problèmes ostéo-articulaire liés aux vertèbres.

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 08:08

 

Danda : bâton                 Asana : posture

Durée : de 5 à 10 minutes

Position dans une séance : en début de séance. Peut être faite le soir en technique unique pour défaire les tensions de la journée.

Aujourd'hui, je vous présente une posture simple, que tout le monde peut faire ( les cardiaques ne pousseront pas les souffles et ne feront pas un étirement trop intense, ils resteront dans la douceur) et qui fait du bien en peu de temps. Toute simple soit-elle, elle est très pratique pour servir  de préparation à une séance de yoga, de yoga Nidra, ou  avant un   pranayama. C’est, à travers l'expansion du souffle,  un magnifique étirement  dans tous les sens du terme, aussi bien pour le corps physique, énergétique ou mental. Cette posture n’offre aucune difficulté physique.  Vous pouvez la pratiquer le soir  pour débloquer les tensions de la journée et faire circuler l'énergie ce qui permettra une bonne nuit de récupération.

Prendre la posture :

Vous vous allongez (c’est  la posture du cadavre : shavasana) Les  pieds et les  jambes sont joints.  Les paumes sont  à plats au sol.

  1. Sans bougez, vous expirez,  puis vous inspirez, et vous synchronisez souffle et bras qui se lèvent vers l’arrière. Lorsque vous êtes au bout du souffle et que les bras sont tendus, vous enlacez les mains, paumes de main vers l’arrière.
Dandasana l'étirement du bâton  : défaire les tensions et faire circuler l'énergie en 5 minutes

 

Là, vous arqueboutez  le corps, si vous pouvez ou vous l’étirez au maximum en tendant  les   jambes et les  bras. Les pieds restent bien joints. Les fesses poussent vers le haut et les mains sont tendues au maximum.

Dandasana l'étirement du bâton  : défaire les tensions et faire circuler l'énergie en 5 minutes

Là vous retenez le souffle ce que vous pouvez (10,15,30 secondes ou plus ) ; il faut  bien synchroniser le mouvement du souffle et des bras qu’on ramène sur l’expiration le plus lentement possible et on repose les fesses. Comptez vous aidera, en veillant à ne jamais diminuer le nombre de compte. Donc, n’allez pas à fond pour le premier souffle, vous le règlerez ensuite.

 

       Voici le déroulement complet pour une séance de yoga ( et pas une simple gymnastique!)

 

 

1 : faire un/ plusieurs souffles pour le tronc, pour préparer

2 : faire un/ plusieurs souffles pour tout le corps de la tête aux pieds

3 : faire un souffle ou deux en sentant que le souffle va au-delà de la peau, dans le corps énergétique

4 : faire un souffle ou deux dans le corps énergétique

5 : faire un souffle ou deux dans l’espace mental

6 : faire un souffle ou deux pour suspendre le temps

 

Il n’y a pas d’arrêt : dès qu’on revient on ré-inspire tout de suite, on ne récupère pas entre deux souffles. Les bras repartent aussitôt avec l’inspiration vers l’arrière, le mouvement doit être fluide et très lent, très contrôlé, avec un souffle qui va aller en s’étirant. Ce sont les bras qui vont en arrière puis reviennent le long du corps.Quand la pratique est finie, on écarte pied et mains et on savoure.

  • But  et visées de la posture :
    • Cet étirement   libère les tensions physiques, nerveuses, énergétiques et mentales.
    • C’est une méthode facile pour « expanser », pousser, libérer  son énergie.
    • C’est une manière efficace aussi pour libérer la respiration de ses blocages et de ses tensions.
    • Car elle a un impact sur le plexus solaire, et aussi sur les tensions qui sont dans le ventre et la poitrine
    • De même, les épaules et les cervicales sont dénouées.
    • Les Cakra  du ventre et  du cœur sont concernés.
    • C’est une aide pour l’assimilation et l’élimination de la nourriture ; c’est important pour la santé.
    • Le corps est vivifié ; le stress est libéré et l’étirement prépare à la nuit.

 

Si vous avez des problèmes de sommeil, il faut la faire au moins une dizaine de minutes et c’est très efficace. La nuit est plus légère, et on récupère mieux pendant la nuit. Car l’énergie prend le relais à un moment  du souffle pneumatique donc débloque les souffles à poumons pleins. Soyez patient, il faut faire et refaire parfois avant que les choses ne décollent vraiment ! Les débuts sont parfois laborieux… acceptez le et faites et refaites. A la fin on devient le cadavre, on relâche tout, le souffle s’immobilise


 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 16:34

Cette vidéo est extraite de la formation complète de hatha yoga en 4 ans.

Elle permet un travail en dynamique sur les canaux Ida et pingala ; en position statique, un travail sur les cakras svadistha et anahata est possible. Cette posture  permet de travailler et d'atteindre le petit pranayama. On peut bien sûr l'aménager en saisissant les chevilles, les mollets et en mettant un support pour poser la tête. Sur le plan physique, elle étire et allonge le bas du dos, les muscles de l'intérieur des cuisses; elle est réputée pour défaire les tensions ostéo-articulaire des lombaires. Durée : de 5 à 20 minutes.

Partager cet article
Repost0
23 février 2020 7 23 /02 /février /2020 15:50

La posture du chat, dite Marjariasana, est une bonne posture d'étirement de tout le corps; à faire régulièrement de 7 à 107 ans pour conserver au corps souplesse et tonicité.

 Cette posture  défait les tensions des épaules et les assouplit merveilleusement, elle étire la nuque et les mollets ainsi que les tendons des chevilles, renforce les muscles des cuisses qu'elle allonge,  et surtout, surtout, c'est un étirement complet de la toute la colonne. Voici la toute première phase de cette posture qui se décline en trois phases.

Si vous faites un travail de pranayama sur 10 minutes, cette technique chauffe sushumna, entretient la jeunesse des yeux, calme et apaise le mental. Elle peut être utilisée en début de séance dans une pratique de yoga.

Impératifs pour que l'énergie soit piégée et circule bien :

  • Fixer un point entre les deux mains et NE PLUS LE LACHER!
  • Mula-bandha ( contraction de la base)
  • Penser à pousser les épaules vers le bas et à garder le cou détendu.

La voici donc en version guidée; sur ma chaîne, vous trouverez aussi la technique expliquée.

 

A venir : comment conserver la souplesse dorsale quand on a passé 55 ans ou qu'on débute tardivement le yoga? Explications en vidéos pour bientôt!

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 12:55

Voici une autre technique préparatoire qui assouplit ou entretient la souplesse et soulage considérablement les douleurs dorsales. Trois, cinq ou sept souffles par côté que l'on peut faire en deux ou trois fois. La phase au milieu assouplit et favorise l'ouverture des hanches.

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 12:25

Cette petite technique est bien pratique à avoir sous la main ;   tout le monde peut la faire en l'adaptant un peu. Elle est extraite de ma nouvelle formation pour débutant. Elle dénoue les tensions, fait circuler les énergies, déverrouille les articulations ; de plus,  elle fait beaucoup de bien au bas du dos, est parfaite en prévention, surtout si on l'associe à jatharaparivartasana.

Elle peut être pratiquée n'importe quand, le matin, à midi, ou le soir, comme toute salutation digne de ce nom. Elle ne prend pas beaucoup de temps. Elle peut être un préalable à une séance de yoga. Elle est moins exigeante physiquement parlant que la grande salutation au soleil, suryanamaskar. A noter également  que le rythme de la respiration redonne de l'amplitude au souffle et aide à assouplir toute la colonne du coccyx aux cervicales.... Ici, elle est enchaînée 3 fois, mais vous pouvez l'enchainer 5 ou 7 fois.

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 09:51
Tolangulasana, la posture du balancier.

Voici une posture simple qui permet de ramener l'excès de rajas, l'une des trois gunas, du coeur où il n'a pas sa place, vers le ventre, où il doit résider. 

Cette technique fait travailler la charnière, donc libère toute la zone de l'adhara solaire, surya adhara, où se logent bien des blocages souvent générée par un trop plein d'émotions et de tensions.

Comme c'est une posture latéralisée, elle purifie les deux nadis Ida et Pingala et les rééquilibre.

Sur le plan physiologique, elle est bénéfique pour les cervicales - même si au départ, on pourrait croire que non à cause des douleurs que l'on ressent les premières fois- et les lombaires.

En libérant toute la zone du cœur, elle développe l'intuition et la connaissance de soi.

 

-----------------------

 

Posture

 

On se met en diamants, yeux ouverts, regard très appuyé, lien avec anus, ventre yeux

On visualise l’axe, ida et pingala, centre du ventre et du cœur

 

On porte les fesses sur le côté gauche, mains sur les cuisses, les genoux peuvent un peu s’écarter

On monte sur l’inspir les mains, bras non tendus, paumes vers fontanelle, on fait monter l’énergie, on se situe dans le ventre, le cœur, le plexus

Sur une expir on descend sur le côté droit le plus possible et on tourne la tête vers le plafond pour fixer un point qui serait juste au dessus de soi, et par l’extérieur du coude gauche

Si on est souple, le coude peut toucher le sol, sinon, on fait ce qu’on peut, comme toujours.

 

Rythme : Et on installe 1 4 2, c'est-à-dire X compte pour l’inspir, 4 fois plus pour la rétention et le double pour l’expiration. Exemple, je compte 3 à l’inspir, je retiens 12 et j’expire sur 6.

Mulabandha, ketchari mudra

On peut faire jusqu’à sept souffles surtout si au début les souffles sont courts.

 

On remonte sur une inspir, rétention, expir, on ramène les mains sur les genoux

On se remet en diamant, yeux fermés et on recommence de l’autre côté

 

Durée : on essaie au départ de faire au moins 5 souffles par côté, jusqu'à y rester entre 3 et 5 minutes.

Partager cet article
Repost0